Dessin JPG 09 haut

dessin de Jean-Pierre Guillermet

Biographie

M

ax-Philippe Delavouët est né le 22 février 1920 à Marseille. Enfant, demeuré seul, il vient vivre auprès de sa grand-mère, à Grans, au mas du Bayle-Vert, en bordure de Crau.

Lire la suite

 

Œuvre

L

‘œuvre de Max-Philippe Delavouët est essentiellement poétique.
Delavouët  a toujours manifesté un vif intérêt pour les autres arts – architecture, peinture, musique, danse, théâtre -, dont on trouve de nombreux échos dans son œuvre .
Parallèlement à son œuvre majeure Pouèmo, Delavouët écrit divers textes –  autres poèmes, textes en prose (articles, préfaces…), – s’essaye à l’écriture théâtrale et s’intéresse à cette occasion à tout ce qui touche au théâtre, développe une activité graphique intense…, création qui se prolonge par un patient travail pour les Livres du Bayle-Vert, où, comme le dit justement Céline Magrini-Romagnoli, « la poésie se fond dans l’art du trait, dans la gravure enluminée et dans le dessin du caractère Touloubre. »

Notice biobibliographique de Claude Mauron, professeur de littérature française et provençale  à Aix-Marseille université

 

« …par l’écriture on réalise tout ce que l’on a dû abandonner. Pendant longtemps je rêvais de peinture et plus encore d’architecture. Puis il y a aussi la musique… »

(extrait d’un entretien paru dans Fountains, printemps 1978, traduit par Jean-Yves Masson pour Polyphonies n°21-22/1997)

« …Il faut que vous compreniez que ma poésie n’est pas écrite pour être lue sur la page mais pour être écoutée. Le poème écrit est comme une partition. Et le poème n’est pas là seulement pour être entendu mais pour être dit : il faut qu’il fasse plaisir à la bouche. Il devrait avoir le parfum d’un morceau de fruit savoureux… »

(extrait d’un entretien paru dans Fountains, printemps 1978, traduit par Jean-Yves Masson pour Polyphonies n°21-22/1997)