On trouvera la bibliographie exhaustive du poète dans les fascicules de Claude Mauron, 1992 et 2001.

Poésie

  • Quatre cantico pèr l’age d’or (Quatre cantiques pour l’âge d’or) réunissant Cantico dóu bóumian que fuguè torero (Cantique du gitan qui fut torero) ; Cantico de l’ome davans soun fiò (Cantique de l’homme devant son feu) ; Cantico pèr lou blad (Cantique pour le Blé) ; Cantico pèr nosto amo roumano (Cantique pour notre âme romane), lithographies d’Auguste Chabaud, Bayle-Vert, 1950.
  • Uno pichoto Tapissarié de la Mar (Une petite Tapisserie de la Mer), bois gravés d’Henri Pertus, Bayle-Vert, 1951.
  • Pouèmo pèr Evo (Poème pour Eve), bois gravés de Jean-Pierre Guillermet, Bayle-Vert, 1952.
  • Istòri dóu Rèi mort qu’anavo à la desciso (Histoire du Roi mort qui descendait le fleuve), Bayle-Vert, 1961.
  • Amour di Quatre Sesoun (Amour des Quatre Saisons), Bayle-Vert, 1964.
  • Camin de la Crous (Chemin de la Croix), Bayle-Vert, 1966.
  • Fablo de l’Ome e de si soulèu (Fable de l’Homme et de ses Soleils), Bayle-Vert, 1968.
  • Pouèmo I : Pouèmo pèr Evo (Poème pour Eve) ; Courtege de la Bello Sesoun (Cortège de la Belle Saison) ; Blasoun de la Dono d’Estiéu (Blason de la Dame d’Eté ) ; Cansoun de la mai auto Tourre (Chanson de la plus haute Tour) ; Ço que Tristan se disié sus la mar (Ce que Tristan se disait sur la mer), Ed. José Corti, 1971.
  • Pouèmo II : Danso de la pauro Ensouleiado (Danse de la Pauvre Ensoleillée) ; Camin de la Crous (Chemin de la Croix) ; Pèiro escricho de la Roso (Pierre écrite de la Rose) ; Istòri dóu Rèi mort qu’anavo à la desciso (Histoire du Roi mort qui descendait le fleuve) ; Lou Pichot Zoudiaque ilustra (Le petit Zodiaque illustré) ; Lusernàri dóu Cor flecha (Lucernaire du Cœur fléché ), Ed. José Corti, 1971.
  • Pouèmo III : Balado d’aquéu que fasié Rouland (Ballade de celui qui faisait Roland), Ed. José Corti, 1977.
  • Pouèmo IV : Inferto à la Rèino di mar (Offrande à la Reine des mers) ; Ouresoun de l’Ome de vèire (Oraison de l’Homme de verre) ; Dicho de l’Aubre entre fueio e racino (Dire de l’Arbre entre feuilles et racines), C.R.E.M., Saint-Rémy-de-Provence, 1983.
  • Pouèmo V : Cant de la tèsto pleno d’abiho (Chant de la tête pleine d’abeilles), C.R.E.M., Saint-Rémy-de-Provence, 1991.
  • Cansoun de l’amour dificile (Chanson de l’amour difficile), Bayle-Vert, 1993.
  • Cansoun de la Printaniero (Chanson de la Printanière), illustrations de Charles-François Philippe, Bayle-Vert, Grans, 2005.
  • L’ Endormie (L’ Endourmido), dans Anthologie de la poésie française du xxe siècle, vol. 2, Gallimard (Poésie), 2000.
  • Lou Camin de la Crous di Gardian (Le Chemin de la Croix des Gardians), Ed. L’Aucèu libre, 2009, introduction et notes de Claude Mauron.

Poésie, rééditions

  • Cantico pèr nosto amo roumano (Cantique pour notre âme romane), C.R.D.P., 1979.
  • Cantico dóu bóumian que fuguè torero (Cantique du gitan qui fut torero), C.R.E.M., Saint-Rémy-de-Provence, 1990.
  • Fablo de l’ome e de si soulèu (Fable de l’homme et de ses soleils), C.R.E.M., Saint-Rémy-de-Provence, 1996.
  • Cantico pèr lou blad (Cantique pour le blé) et Cantico de l’ome davans soun fiò (Cantique de l’homme devant son feu), C.R.E.M., Saint-Rémy-de-Provence, 2001.
  • Pouèmo pèr Evo (Poème pour Eve), Centre Mas-Felipe Delavouët, Grans, 2010.
  • Courtege de la bello sesoun (Cortège de la belle saison), C.M.F.D., Grans, 2012.
  • Istòri dóu rèi mort qu’anavo à la desciso (Histoire du roi mort qui descendait le fleuve), C.M.F.D., Grans, 2013.
  • Cansoun de la mai auto tourre (Chanson de la plus haute tour), C.M.F.D., Grans, 2014.
  • Lou pichot Zoudiaque ilustra (Le petit Zodiaque illustré), C.M.F.D., Grans, 2015.
  • Amour di Quatre Sesoun (Amour des Quatre Saisons), C.M.F.D., Grans, 2015 [réédition en fac-similé réduit].
  • Ço que Tristan se disié sus la mar (Ce que Tristan se disait sur la mer), C.M.F.D., Grans, 2017.

Autres œuvres poétiques

  • Les arbres de Ben Lisa, photographies originales de René Ben Lisa, tirage sérigraphique d’Yves Rigoir, poèmes de Max-Philippe Delavouët, 1964 (13 exemplaires).
  • Moisson, photographies originales d’Yves Rigoir accompagnées de poèmes de Max-Philippe Delavouët, Lambesc, 1967 (14 exemplaires).
  • Sabo, photographies originales d’Yves Rigoir accompagnées de textes bilingues de Max-Philippe Delavouët, Lambesc, 1988 (14 exemplaires).
  • Écritures, photographies originales de Martha Jordan, accompagnées de poèmes de Max-Philippe Delavouët, Genève, 1988 (30 exemplaires).
  • L’Ange foudroyé, photographies originales  de Martha Jordan, accompagnées de poèmes de Max-Philippe Delavouët, Genève, 1990 (30 exemplaires).

Théâtre

  • Teatre (Théâtre) réunissant Ercule e lou roussignòu (Hercule et le rossignol) ; Benounin e li capitàni (Bénounin et les capitaines) ; Lis escalié de Buous (L’escalier de Buoux), C.R.E.M., Saint-Rémy-de-Provence, 2000.
  • Lou Cor d’Amour amourousi (Cœur d’amour épris), C.M.F.D, Grans, 2011.
  • Tistet-la-Roso o lou quiéu dóu pastre sènt toujour la ferigoulo (Tistet-la-Rose ou le cul du berger sent toujours le thym), C.M.F.D. et C.R.E.M., Saint-Rémy-de-Provence, 2016.

Préfaces

  • Durance, photographies originales  d’Yves Rigoir, Lambesc, 1961.
  • Objets sculptés par les Bergers de Provence, photographies originales  d’Yves Rigoir, Bayle-Vert, 1965.
  • Les Ballades de François Villon, Louis Jou, 1974.
  • La cuisine provençale de tradition populaire de René Jouveau, éd. du Message, Berne, s.d. avec des illustrations de Mas-Felipe Delavouët.
  • Patrimòni (Patrimoine), La Dicho dóu Vièi Granouien, (Le Dire du Vieux Gransois), C.R.D.P., Marseille, 1981.
  • Auguste Chabaud : L’Homme et le Cadre, éd. Cercle d’Art, 1983.

Cinéma

  • La Marche des rois, réalisation Yves Rigoir, scénario de Mas-Felipe Delavouët, décors de Paul Coupille, Genève, TV romande, 1966.
  • L’Arbre et le Soleil : Mas-Felipe Delavouët et son pays, film de Jean-Daniel Pollet, émission Océaniques, FR3, 1991.

Articles

Ils sont recensés exhaustivement jusqu’en 2000 dans la Bibliographie de Mas-Felipe Delavouët et son Supplément, Claude Mauron, C.R.E.M. (voir Sources) ; on retiendra en particulier ceux de Claude Mauron et Céline Magrini.

Articles parus après 2000
  • Claude Mauron, « Initiation à la géographie poétique de Max-Philippe Delavouët », La pensée de Midi, no 1, 2000/1, p. 74-79.
  • Philippe Gardy, « Réémergences de l’épopée dans la littérature en occitan de la deuxième moitié du XXème siècle », dans Les genres littéraires émergents, textes rassemblés et présentés par Jean-Marie Seillan, l’Harmattan, 2005 (p. 265-282).
  • Céline Magrini-Romagnoli, « Max-Philippe Delavouët et l’art roman en Provence », La France Latine no 147, 2008, p. 151-191.
  • Philippe Gardy, « Terroir nouveau », p. 9-28 ; Jean-Yves Casanova, « Echos de la parole entre ciel et terre : Max Rouquette, Max-Philippe Delavouët », p. 31-47, dans Max Rouquette et le renouveau de la poésie occitane. La poésie d’oc dans le concert des écritures poétiques européennes (1930-1960), Ph. Gardy et M.-J. Verny coord., Études occitanes no 5, P.U.M., Montpellier, 2009.
  • Céline Magrini-Romagnoli,  « Adam et son arbre chez trois écrivains de l’enracinement : André de Richaud, Charles-Ferdinand Ramuz et Max-Philippe Delavouët », La France Latine no 151, 2010, p. 117-192.
  • Céline Magrini-Romagnoli,  « Cor d’Amour amourousi de Max-Philippe Delavouët, un ‘ballet parlé’ en provençal moderne, inspiré du Livre du Cœur d’Amour espris »,p. 35-47, dans Les Arts et les Lettres en Provence au temps du roi René, de Chantal Connochie-Bourgne et Valérie Gontero-Lauze, P.U.P., 2013.

Ouvrages critiques

  • Jean Thunin : La présence et le mythe : lecture de l’œuvre poétique de Mas-Felipe Delavouët, La Destinée, Salon-de-Provence, La Destinée, 1984.
  • Pierre Boutang : Mas-Felipe Delavouët : L’Âge d’or et le Poème pour Eve dans la Source sacrée : les Abeilles de Delphes II, éd. du Rocher, 2003.
  • Felip Gardy, Figuras dau poèta e dau poèma dins l’escritura occitana contemporeana : Marcela Delpastre, Mas-Felipe Delavouët, Bernat Manciet, Renat Nelli,  éd. Jorn, 2003.

Mémoires universitaires

  • Jacky Leroy, L’œuvre poétique de Mas-Felipe Delavouët : une lecture écrite, Université Catholique de Louvain, 1971 (174 p. dact.).
  • Maryse Wehrung, Mas-Felipe Delavouët, poète provençal : problème de thématique,  sous la direction de Georges Straka, Université de Strasbourg, 1979 (108 p. dact.).

Revue

Depuis 2010 le Centre Mas-Felipe Delavouët publie dans les Cahiers du Bayle-Vert de nombreux articles et études ;  chaque numéro accompagne une œuvre éditée ou rééditée dans l’année par le Centre Mas-Felipe Delavouët :

  • Cahiers du Bayle-Vert 1, 2010, sur Pouèmo pèr Evo ;
  • Cahiers du Bayle-Vert 2, 2011, sur Cor d’amour amourousi ;
  • Cahiers du Bayle-Vert 3, 2012, sur Courtege de la Bello Sesoun ;
  • Cahiers du Bayle-Vert 4, 2013, sur Istòri dóu Rèi mort qu’anavo à la desciso ;
  • Cahiers du Bayle-Vert 5, 2014, sur Cansoun de la mai auto Tourre ;
  • Cahiers du Bayle-Vert 6, 2015, avec le temps... ;
  • Cahiers du Bayle-Vert 7, 2016, autour du théâtre...